• Devanture de la cabane à sucre
Le 11 mars à 9 h, direction Mirabel à 15 km de Montréal avec des amis pour la cabane à sucre famille Ethier. Nous avons eu cette bonne adresse grâce à un collègue de valentin.

Le début de la saison des sucres est lancée, elle s’étend  de la fin février à la fin Avril. C’est le moment où les températures sont positives la journée et négatives la nuit .

Les cabanes à sucre sont devenues une institution dans le paysage québécois qui est l’un des premiers producteurs de sirop d’érable dans le monde. Le paysage comprend beaucoup de cabane au sucre au kilomètre carré. Il faut une quarantaine de litres de sève pour produire 1 litre de sirop !

Voici ce que nous avons mangé au repas (le tout agrémenté de sirop d’érable):

  • Entrée: pains, cretons (sortes de rillettes) et soupe aux pois
  • Plat: omelette, pommes de terre, bacon, betteraves, oreille de crisse et jambon
  • Dessert: Grand-père et gaufre

À la fin de notre repas, un dernier délice nous attend, la tire sur neige. C’est du sirop d’érable chaud mis sur de la neige, on prend notre petit bâtonnet que l’on tourne pour faire une sucette. En dégustant notre « sucette », nous avons eu des explications sur la collecte et le traitement de l’érable.

Les arbres (érables) sont entaillés et l’eau (la sève) récoltée est bouillie jusqu’à sa caramélisation: le sirop d’érable est né. Cette tradition a été transmise par les Amérindiens qui récoltaient la sève d’érable bien avant la colonisation. De nos jours, le processus de récolte et de transformation s’est industrialisé. On ne taille plus à la main, la sève est directement collectée grâce à un réseau de petits tuyaux.

Cela a l’air simple par écrit, mais cela demande de la technique. Le chef de Valentin a tenté l’expérience, mais il a fait trop chauffer l’eau et c’est devenu du sucre.

Plusieurs types de sirop existent:

Le sirop extra-clair et clair, très peu caramélisé, a une couleur or. Il est très prisé des importateurs japonais.

Le sirop médium. Sa robe est un peu plus foncée et son goût plus prononcé.

L’ambré ou foncé. Sa couleur est sombre et son goût, fumé, est très aromatique.

Ne confondez pas le sirop d’érable avec sa pâle copie bon marché, le sirop de poteau (ou sirop de table) qui est composé de sirop de maïs et d’arômes artificiels.