Les P'tits Zefs à Montréal

De la Bretagne au Québec

Catégorie : Activités Page 1 of 2

Les couleurs de l’automne dans les cantons de l’est

Le week-end de l’action de grâce arrive, nous en profitons donc pour partir observer les couleurs automne. Direction les Cantons de l’Est, à moins de 2 heures de route de Montréal, ils offrent un décor magnifique, entre forêts et montagnes. Une amie de France nous accompagne pour ce road trip de 3 jours.

Samedi 6 octobre

Nous partons tôt le matin de Montréal en direction du parc national du Mont Orford. Arriver sur place, toutes les entrées carrossables étaient fermées dans notre secteur. Nous avons donc dû garer la voiture à l’extérieur pour ensuite commencer notre randonnée dans le parc. Au début du sentier nous croisons un agent de la SEPAQ, qui nous rappelle qu’il faut payer pour emprunter le sentier. Nous comptons notre petite monnaie pour pouvoir rassembler 8.50 §, afin de faire rentrer notre amie. Pour nous cela est moins complexe car nous avons une carte à l’année.

Nous décidons d’emprunter le sentier du Ruisseau-David pour accéder au sommet du Mont-Chauve qui s’élève à près de 600 mètres d’altitude. Cette randonnée fait 9 km et dure environ 3 h 30, elle permet d’avoir une magnifique vue sur le lac Stukely et le mont Orford.

Après cette petite randonnée qui nous a mis des couleurs plein la vue, nous passons notre nuit dans un Airbnb proche du Parc National.

Dimanche 7 octobre

Direction Magog, pour une petite découverte de la ville, nous visitons le centre ville et mangeons dans une bonne Microbrasserie: La Memphré.

Après un très bon repas, direction Coaticook à environ 35 minutes de Magog. Pour cette nuit nous avons choisi de dormir dans une Yourte. Nos hôtes sont très proches de la nature, sympathiques et nous sommes vraiment bien accueillis.  La yourte est très chaleureuse et reposante, nous ne voulons plus la quitter mais comme tous les touristes du coin nous partons à la laiterie de Coaticook.

Avec ce froid et cette fin de saison nous pensions qu’il n’y aurait pas de touristes mais détromper vous, nous avons du attendre pour prendre une glace. Après avoir mangé une glace au sirop d’érable, nous en profitons pour aller en face de la laiterie, acheter des bières à la microbrasserie de Coaticook pour prendre notre petit apéro.

Après notre repas, nous partons a pied direction le parc de la Gorge de Coaticook où se déroule Foresta Lumina. Afin d’être sûrs de pouvoir y participer, nous avons acheté nos places en avance directement en ligne.

Nous avions tellement entendu parler de ce lieu que nous avons vraiment hâte de voir ce que ce passe dans cette forêt. À la tombée de la nuit, nous marchons sur un parcours multimédia de 2,6 km. La forêt magique joue sur la scénographie, les éclairages et l’utilisation du «mapping» vidéo, le tout avec des effets sonores pour donner une impression de magie.

Lundi 8 octobre

3 ème jour, nous prenons la route du retour en direction de Montréal pour la reprise du travail. Sur la route, nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer à côté du Fort-Chambly. C’était visiblement un lieu très touristique où les écureuils n’avaient aucunement peur des humains et venaient littéralement se servir dans le paquet de chips! Malgré avoir changé plusieurs fois de table nous avons choisi d’aller manger tranquillement dans la voiture pour ne plus ce faire « attaquer » avec des écureuils. Même si cette histoire peut faire rire .. ce n’est pas du tout leur comportement normal. Ils agissent de cette manière parce que des touristes leur donnent volontairement à manger …

Le festival Western de St-Tite

C’est parti pour le 51 ème festival Western de St-Tite , nous partons pour le 1er weekend (du 7 au 9 septembre 2018).

Pour cette aventure dans le far ouest de l’est, nous sommes accompagnés par 3 de nos amis. Et pour l’occasion, histoire de ce fondre dans la masse, nous avons loué un pick-up (un Ford F150). Après avoir chargé nos affaires à l’arrière, nous prenons la route direction la ville de St-Tite à environ 2h de Montréal.

Nous arrivons sur place de nuit et nous montons la tente, naturellement un de nos voisins nous aide (avec une hache pour planter les piquets de la tente..). L’entente se fait et c’est parti pour la soirée avec les voisins. Autour plusieurs verres … les rencontres se font assez facilement.

Jour 1 :

Le Festival Western s’empare littéralement de la petite communauté de St-Tite et nous partons en ville pour sentir l’ambiance western, il y a foule mais il ne fait pas chaud!! Pour nous réchauffer, nous prenons donc une bière froide (et oui au Québec on dit une bière froide et non une bière fraîche). Dans la rue, nous nous sentons un peu seuls sans chapeau de cow-boy et autres accessoires (botte, ceinture à canettes, etc). La décoration, les personnes et la musique nous font chavirer dans cette ambiance survoltée. Nous en profitons pour regarder le rodéo mécanique mais personne n’ose le faire!

Nous sommes aussi très surpris par autant de caravanes, je pense même que l’on peux parler de car/bus pour certains d’être eux. Nous en visitons en exposition et nous sommes étonnés de la grandeur telle des petits palaces sur la route.

Évidemment, le soir nous allons en ville pour nous mettre dans l’ambiance de la maison.

Jour 2 :

Nous partons en direction de l’arène pour aller voir des épreuves de rodéo!! Pour ma part, je trouve cela un peu spécial mais c’est divertissant les spectacles se multiplient et se diversifie au fur et à mesure du temps. À la fin des épreuves, le temps est venu de la parade qui arrive dans l’arène. Différents chevaux et chars défilent devant nous. Mais nous ne regardons pas la fin, car Montréal nous attend.

Camping dans les Mille-Îles

Vous voulez vous évader, voir un décor unique ? Alors direction les Milles Îles et plus particulièrement son parc national.

À seulement quelques heures des grandes villes que sont Toronto, Montréal ou encore Ottawa, la région des Mille-Îles s’étire sur environ 80 km. C’est un paradis fluvial parsemé de 1865 îles baignées par le fleuve Saint-Laurent.

Au cœur de la région des Mille-Îles, il y a aussi le parc national des Mille-Îles, constitué d’une vingtaine d’îles entre Gananoque et Mallorytown. C’est le plus petit des parcs nationaux du Canada.

Pour  découvrir ce petit coin de paradis d’une façon originale et loin du flux touristique de masse, nous choisis de camper une nuit sur une des îles et de la rejoindre en Kayak.

Notre organisation en kayak ?

Direction Gananoque, nous louons les kayaks avec 1000 island kayaking et mettons l’ensemble de notre équipement de camping dans le kayak. Nous devons louer une tente car la notre (une tente 2 secondes) est trop large pour les coffres hermétiques du kayak. L’entreprise de location offre la possibilité de prendre une navette pour emporter vos affaires jusqu’à l’île mais nous ne l’avons pas fait car cela a un certain coût.

Pour visiter les milles iles sans y dormir, vous pouvez aussi opter pour une visite guidée en anglais en Kayak d’une durée de 3H. Ou encore des visites en bateaux de croisières de 1, 2 ou 5 heures.

Jour 1: Nous partons avec nos cartes des îles, direction l’île Camelot pour y dormir. Nous en profitons pour découvrir et naviguer entre les autres îles, impressionnés par le décor naturel, les petits chalets typiques et les maisons pittoresques.

Le voyage a été long puisque nous nous sommes perdues. Heureusement, nous sommes arrivées sur l’île avant le coucher du solei , applaudie par personnes sur des bateaux aux mouillages. Après avoir trouvé notre emplacement, monté la tente et récupérer notre bois, nous en profitons pour faire un feu et cuire notre nourriture.

Jour 2: La nuit a vraiment été reposante parce qu’il n’y avait pas grand monde sur l’île (il n’y a que 6 emplacements de camping!). Au petit matin, nous profitons donc de cette île déserte, pour nous balader et nous relaxer. Ensuite, nous avons fait le trajet retour jusqu’au port de Gananoque et cette fois-ci  sans nous perdre !

Ce séjour a été magnifique, nous avons fait 16 km de kayak en 2 jours et oui nous nous sommes perdus. Mais nous nous sommes aussi arrêtés, plusieurs fois, pour nous baigner et observer les maisons plus grandes les unes que les autres. Ainsi que leurs garages plus grand parfois que la maison avec des bateaux et scooter des mers.

New York, New york… – Jour 1

J’en avais rêvé depuis longtemps et sur un coup de tête, nous avons pris nos billets et organisé notre voyage. Nous voilà une semaine après à New York pour 3 jours. Pour ne pas faire la queue à chaque monument, nous avons choisi de prendre les billets directement sur les sites officiels des monuments . Grâce à ça, nous avons gagné un temps précieux.

Vendredi 30 mars au soir

Après 1h30 d’avion, nous arrivons dans la ville de la grosse pomme et dans notre logement  qui se trouve dans le Queens à 30 min de l’aéroport La Guardia. Une fois avoir déposé notre petite valise nous sommes allés siroter un petit cocktail à moins de 10 minutes de l’appartement au Terraza 7. Il y avait beaucoup de monde, la musique et la déco était du style Amérique du sud, c’était décontractant!

  • Samedi 31 mars

Nous commençons notre escapade, par les cloitres. Situés au nord de Manhattan, en plein coeur d’un parc Fort Tryon, les cloitres de New York n’ont jamais hébergé un seul moine depuis la création du site. Beaucoup d’éléments de ce monument viennent du sud de la France!
Nous avons ensuite mangé dans le restaurant New Life qui est situé dans le parc du Fort Tryon. Nous avons pu profiter du magnifique soleil en mangeant sur la terrasse.

Nous continuons notre journée par Central Parc, sa taille est gigantesque : 341 hectares, 4km de long et 800 m de large.  Nous avons loué des vélos (3h) pour pouvoir faire le tour. Cette balade dans ce poumon vert au cœur des grattes ciel était vraiment agréable et reposante. Grâce au cadenas sur nos vélos, nous avons pu faire plusieurs pauses afin d’admirer le paysage et déguster une glace.

Nous poursuivons notre chemin, en nous baladant au gré de nos envies, plus on avance, plus les rues se remplissent. Nous avons visiter la cathédrale Saint Patrick, la Trump Tower et fait quelques  magasins… autant de noms qui font forcement penser à des films ou des séries.

Pour observer le coucher du soleil, direction Top of the Rock, situé sur le toit du Rockefeller Center. Après avoir pris l’ascenseur supersonique (70 étages en quelques secondes), nous pouvons observer Central Park, l’Empire State Building, le World Trade Center ou encore, au loin, la statue de la Liberté. Un instant magique, ou le temps semble s’arrêter. Il n’y a aucune limite de temps, vous pouvez même rester jusque tard dans la nuit (minuit) pour admirer Manhattan la nuit.

Après cette journée chargée , nous souhaitons prendre un verre, mais avant ça, petite virée de nuit dans Times Square. C’est surement l’un des endroits les plus connus de New York. C’est le plus grand écran géant du monde : 27 mètres de haut  et 100 mètres de large. Nous avons pu rencontrer spiderman, mickey, la statue de la liberté, mais il y a aussi des magasins démentiels (M&M’s, Disney). Au vu de ma gourmandise, nous avons acheté des M&M’s (bleu). C’est un endroit ou l’on en prend plein les yeux, un endroit qui ne s’arrête jamais de vivre.

Enfin, nous avons été dans un Rooftop (Refinery Rooftop) prendre une bière, mais aussi manger une excellente pizza avec une vue sur l’Empire State Building.

New York – Jour 2

  • Dimanche 1 er Avril

Ce jour-là, direction  la statue de la Liberté, un monument historique de la ville de New York. Nous avons pris le ferry depuis Lower Manhattan. Une fois arrivés sur Liberty island, nous avons pris l’audioguide qui permet d’en savoir davantage sur l’histoire de la statue, puis nous avons fait le tour à pied. De son vrai nom « la liberté illuminant le monde », elle domine le port de Manhattan avec ses 93 m de haut (sur socle) et ses 200 tonnes. Construite par Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel, la Statue de la Liberté fut offerte en cadeau par la France aux États-Unis pour célébrer le centenaire de la déclaration d’indépendance. Pour pouvoir visiter le musée et monter au sein de la statue il faut réserver longtemps à l’avance (2/3 mois). Nous n’avons donc pas eu la possibilité de monter à l’intérieur.

Nous reprenons le bateau, pour aller voir Ellis Island (île de l’immigration), nous mangeons là-bas et reprenons un audioguide pour faire l’exposition principale. Une très belle découverte, très enrichissante.

Nous nous dirigeons vers Dumbo, un des quartiers de Brooklyn, en traversant le pont mythique de New York: Brooklyn Bridge. Nous n’avons pas pris de vélo, au vu de la foule présente. Il fait bon de se balader pour admirer cette belle vue sur Manhattan.

Pour notre soirée, nous assistons à un match de NBA au Barclays Center à Brooklyn. À l’affiche, un match entre les Pistons de Détroit et les Nets de Brooklyn (108 – 96). Nous ne connaissons pas vraiment les règles, mais nous avons vécu un très beau match.

 

New York – Jour 3

  • Lundi 2 Avril

Après deux jours sous un très beau soleil, c’est sous la neige que nous entamons ce 3 ème jour. Nous commençons notre journée par le Mémorial et Musée du 11 Septembre. Le temps passe vite, et pourtant, chacun se souvient de ce qu’il faisait précisément, et de l’endroit où il se trouvait lorsqu’il a appris les attentats du 11 septembre 2001.  Ce musée rend hommage à toutes les victimes des attaques terroristes du 11 Septembre 2001 et du 26 Février 1993 au World Trade Center, au Pentagone à Washington et en Pennsylvanie, près de la ville de Shanksville.

Pour le visiter, nous n’avons pas pris de guide audio mais directement téléchargé l’application sur notre téléphone. Nous avons été « un peu déçues », car les informations données par les pistes audio n’étaient pas aussi fournies qu’à la statue de la liberté et Elis Island.

À l’intérieur du 9/11 Museum, on peut découvrir de nombreux effets personnels retrouvés dans les décombres : chaussures, lunettes, portefeuille, cartes d’identité…Il y a également un immense mur parsemé des photos des 2.983 hommes, femmes et enfants tués lors des attentats du 11 septembre 2001.

On poursuit cette journée par un autre musée: nous avons le Louvre à Paris, et New York à lui, le MET (le Metropolitan Museum of Art).

Ils font partie des plus grands musées d’art au monde avec le British Museum de Londres tant par leur superficie, le nombre de visiteurs, le nombre d’oeuvres d’art.

Bien sûr en une après-midi, nous ne pouvons pas tout faire. En fonction de nos goûts et nos envies, nous parcourons les salles.

Nous avons vu l’art égyptien, l’art d’Asie , mais aussi les salles de l’aile américaine et enfin l’art moderne et contemporain.

Suite au musée, direction les boutiques pour Mademoiselle. Nous avons acheté des M&M’s Bleu, des souvenirs ainsi qu’un polo pour Valentin.

Cette première visite à New York a été pour nous forte en émotions.

 

Les papillons en Liberté

Petit week-end de repos à Montréal (24-25 mars), nous sommes partis faire un tour au Jardin Botanique. Après avoir vu des affiches partout dans le métro, nous nous mettons en marche pour la 21e édition des papillons en liberté (dans la serre du jardin botanique).

Autour de nous, plus de 1500 papillons d’une cinquantaine d’espèces virevoltent et butinent de fleur en fleur. Pour les prendre en photo cela a été un casse tête, oui oui les papillons volent et certains sont des piles électriques.

La Saint-Patrick à Boston

Le vendredi 16 mars, en fin de journée, départ direction Boston pour fêter la Saint Patrick.

Nous sommes 10 personnes réparties entre 2 voitures. Après environ 5h de voiture, nous voilà enfin à Boston. Première fois, que nous foulons le sol des États-Unis!

Jour 1 : Petite balade au sein des universités et du centre-ville

Nous partons tous ensemble, pour une petite balade dans le quartier de Cambridge où se trouve la célèbre et prestigieuse université Havard.

Comme tous les touristes, nous faisons une photo de groupe devant la statue d’Havard. Ensuite, nous tentons de rentrer dans la bibliothèque de l’université, mais nous ne pouvons y entrer, car c’est réservé exclusivement aux étudiants de l’université.

La balade à 10 n’est pas forcément évidente certains veulent manger, boire et d’autres marche plus lentement, prennent des photos. Nous avons même perdu un temps nos amis.

Après Havard, avec tous les informaticiens de la bande, direction le MIT. Nous nous baladons à l’extérieur pour apercevoir les bâtiments: c’est gigantesque! Nous avons aussi traversé un couloir pour voir l’intérieur, mais difficile de ce fondre dans la masse quand on est avec des lunettes de soleil et un appareil photo…

Pour manger nous nous sommes arrêté à « Qincy market« , il y avait beaucoup de choix, chacun a donc pu choisir ce qu’il voulait!

Comme bon touriste qui se respect et pour découvrir cette ville pleine d’histoire, nous avons visité Boston grâce au célèbre « Freedom Trail ». Cette ligne rouge, tracé au sol sur environ 4km, retrace une partie de l’histoire de la ville.

Lors de cette promenade nous découvrons les monuments et bâtiments de la ville : Nous avons pu voir les cimetières, la Old State House – l’un des plus vieux bâtiments publics du pays (reconnaissable avec le lion et la licorne sur le toit), le quartier italien et l’USS Constitution (l’un des plus vieux navires de guerre au monde).

En tant que fille, j’ai été faire les magasins et nous avons été à Primark prendre quelques affaires. Pour ensuite boire plusieurs verres et manger dans un bar où nous avons fêté la Saint-Patrick.

Jour 2 : Le défilé de la Saint-Patrick

Nos amis veulent faire un brunch, mais avec Valentin nous décidons de manger directement sur le site du défilé de la Saint-Patrick. Nous croisons beaucoup d’étudiants ivres (à 11H du matin) et nous nous installons en attendant le défilé.

Nous avons été impressionné par ce défilé : les costumes, le monde et l’ambiance. Pompier, Sénateurs, Danseurs, Musiciens, Policier ou encore Marins ils étaient tous mis à l’honneur lors de ce défilé. Les photos parlent plus que des mots pour décrire ce beau défilé. La couleur verte était présente partout et nous avons bien ressenti, durant ces deux jours, la forte proximité de la ville avec la culture Irlandaise.

Québec : Le carnaval

  • les plaines d'abraham
    Les plaines d'abraham
Chaque année au mois de février se déroule le fameux Carnaval de Québec! Nous sommes allés faire un tour à la 64 ème édition, le 1er week-end de février. Le carnaval rythme la ville et les habitants de fin janvier à mi-février, et ce depuis 1955.

Connaissez-vous « bonhomme »?

Je vais vous le présenter, c’est la mascotte du Carnaval de Québec. Un bonhomme de neige avec sa tuque (bonnet) et sa ceinture fléchée traditionnelle québécoise (d’origine indienne). C’est le symbole vestimentaire du Carnaval. Bonhomme c’est un peu le roi, chaque année, des artisans lui construisent un Palais de glace avec tout l’équipement et le confort. Une effigie à son image est créée à chaque édition. Elle sert de ticket d’entrée et permet de financer en partie le carnaval.

Nous avons visité les 5 sites du carnaval, qui proposent un grand nombre d’activités : concours de sculpture sur neige, tire sur neige, lancé de Hache, son et lumière dans un palais de glace, course de canot à glace ou encore parade nocturne.

Le samedi, nous en avons aussi profité pour nous balader. Nous avons suivis la promenade des gouverneurs, un passage incontournable qui permet de rejoindre, en une quinzaine de minutes, la vieille ville aux plaines d’Abraham. Les plaines sont un ancien champ de bataille où les Français et les Anglais se sont affrontés en 1759, pendant la guerre de 7 ans. Les Frenchies ont perdu, les Britts sont restés. Aujourd’hui, c’est un magnifique grand parc qui surplombe le fleuve Saint-Laurent, avec des restes de fortins et de canons.

Toute cette balade et ce froid glacial nous a donné faim et en bon québécois, on se doit d’aller « se sucrer le bec » dans une cabane à sucre. Nous avons donc goutté, la tire d’érable sur neige, cela consiste à chauffer du sirop d’érable et à le verser sur la neige pour obtenir un bonbon mou sur un bâtonnet.

Le soir venu , nous avons regardé le défilé, en sautant: oui oui nos pieds étaient congelés. Lors de ce défilé, nous avons pu apercevoir des policiers faisant de l’animation en attendant le défilé, des chars, des fanfares, des danseurs.

Le dimanche matin, direction la course en canot à glace, qui demande force et endurance. Au Québec, c’est un sport de compétition, les pratiquants rament ou trottent (les canoteurs utilisent leur pied pour propulser l’embarcation sur la glace) sur les eaux glacées du fleuve Saint-Laurent. Plusieurs universités étaient en compétition. Avec ce froid et grâce à notre effigie, nous avons eu le droit à un petit barbecue. Après il était temps de rentrer sur Montréal (sous la neige).

Québec est une ville vraiment charmante et nous voulons y retourner cet été pour la voir sans la neige, mais aussi découvrir les alentours!

Une petite journée au ski

  • Piste "noir"
Valentin a eu l’occasion d’aller à Costco (grande enseigne américaine) avec une collègue de bureau. Après avoir acheté des billets a 30 $ chacun, nous sommes partis dans une petite station de ski: Le Mont habitant (à moins d’une heure de Montréal).

Arrivé à la station de ski, le parking est gratuit, nous allons donc louer nos équipements de ski pour 40 $ chacun  (et après persévérance de Valentin, nous avons pris un casque).

C’est parti, on chausse nos skis et on prend le télésiège. Après 15 ans sans faire de ski pour moi et 8 pour valentin, nous prenons la piste verte pour nous remettre dans le « bain », tout va bien ont reprend vite ses habitudes.

Cette station comprend 2 télésièges de 4 places, 9 pistes de ski (une verte, cinq bleue et trois noires). Ici il n’existe que 3 couleurs de pistes possibles, la couleur rouge n’existe pas. Après avoir fait toutes les pistes (enfin pour moi, Valentin n’a pas voulu me suivre sur une des pistes noires ^^), plusieurs bosses, mais aucune chute, nous avons été au restaurant au pied de la station de ski.

C’est reparti pour l’après-midi, je chute deux fois , une fois sur les bosses et une autre sur une piste gelée…. Mais heureusement le soleil était de la partie et nous avons vraiment apprécié cette journée. Je voulais même rester le soir parce que les pistes sont éclairées mais pour une reprise c’est déjà très bien!

Page 1 of 2

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén